Si, pour une raison ou une autre, vous n’avez pas encore eu l’occasion d’écouter Philippe Guillemant, je ne saurais trop vous recommander de le faire urgemment!

Philippe est ingénieur physicien, diplômé de l’Ecole Centrale Paris et de l’Institut de Physique du Globe. Il est Docteur en Physique et Habilité à Diriger des Recherches. Il exerce son activité au CNRS (UMR 7343, laboratoire IUSTI de Polytech’ Marseille) où il est Ingénieur de Recherche Hors Classe. Spécialiste d’intelligence artificielle, ses travaux ont débouché sur la création de deux entreprises innovantes licenciées par le CNRS: Synapsys et Uratek, qui lui ont valu plusieurs distinctions dont le Cristal du CNRS.

L’une de ces dernières conférences s’est tenue en mars 2022 à Saint Auban (04) : la vidéo ci-dessous, que vous pourrez trouver sur YouTube, est un extrait de 18 minutes. J’en ai sélectionné quelques passages, (d’une durée maximale d’une minute chacun) pour vous donner un avant-goût de sa pensée, vous donner envie de l’ECOUTER.

Prenez donc quelques instants et ECOUTEZ ce qu’il a à nous dire :

La science a brisé tous les dogmes

Nous avons une myriade de vies potentielles

Il y a beaucoup de choses dans le vide

Ce qui détermine l’univers dans lequel on va vivre

Le mental crée le temps et il est prisonnier du temps

L’espace, le temps et la matière

L’espace et la conscience, c’est la même chose.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, retrouvez dans la foulée l’extrait de la vidéo ainsi que la retranscription des passages sélectionnés, en suivant. Enfin, voici le lien vers la vidéo intégrale (1h16) et le site officiel de Philippe Guillemant.

  • La science a brisé tous les dogmes sur lesquels elle est construite. Elle a brisé le dogme du déterminisme, de la causalité, de la matière et du hasard (…) A partir du moment où, en physique, on a remis en question ces concepts qui sont fondateurs pour l’utilisation des équations, cela veut dire qu‘on n’a plus le droit d’utiliser des équations de la manière dont on les utilise habituellement ie des équations du temps parce qu’on se rend compte que le temps n’existe pas.
  • Aujourd’hui et depuis 10 ans, les physiciens ont admis l’existence du multivers. Nous n’avons pas dans notre vie future, une vie mais une myriade de vie potentielles. C’est admis mais pas appliqué à la psychologie car tout rapprochement entre physique et psychologie est considérée comme de la parapsychologie et donc, c’est banni. Cependant, si on s’aventure au-delà de la doxa, au-delà des frontières de la physique qui, de toute façon, ont déjà été brisées, on découvre que la conscience ne peut pas être le produit du cerveau…
  • Il y a beaucoup de choses dans le vide : de l’information quantique, des vibrations quantiques, de la gravité quantique(…)Toutes ces choses, ce sont de l’immatériel qui agit sur notre réalité ie. il y a quelque chose d »immatériel qui agit en permanence sur le cours des événements que l’on vit et l’on ne peut pas ne pas rapporter cela à la conscience surtout lorsque l’on est amené à faire des expériences où la conscience est en jeu et où elle produit des manifestations qui montrent que les informations du vide sont en lien avec la conscience.
  • Ce qui détermine l’univers dans lequel on va vivre, ie. le futur que l’on va vivre, c’est une information d’ordre vibratoire qui fait intervenir des « dimensions supplémentaires » (…) La chose fondamentale à retenir : on ne crée pas son meilleur futur (le futur qu’on a envie de vivre, le futur de nos rêves) avec son mental : on ne le crée pas en planifiant parce que le mental est incapable de nous faire sortir de notre univers. Le mental raisonne et crée le temps lui-même.
  • Le mental crée le temps et il est prisonnier du temps. C’est une prison pour l’esprit. C’est connu dans toutes les traditions : l’intelligence du mental ne peut pas nous faire sortir de notre univers. La seule chose qui peut nous faire aller vers un meilleur futur, ça consiste à vibrer cette joie : c’est quelque chose qui vient du coeur, c’est l’émotionnel qui nous fait changer d’univers ; c’est la vibration…
  • L’espace, le temps et la matière n’existent pas objectivement ; ce sont des propriétés de la conscience. Ce n’est plus objectif en physique, depuis un siècle, les physiciens quantiques l’ont compris (…)
  • L’espace et la conscience, c’est la même chose. On a l’impression que quelque chose existe objectivement ; et bien non. C’est une illusion de notre conscience collective. Imaginez que vous êtes en train de rêver ; vous êtes d’accord que vous n’êtes pas dans une vraie réalité? Lorsque nous sommes réveillés, nous sommes dans une réalité collective et c’est cela qui nous donne l’impression d’objectivité mais il n’y a pas fondamentalement de différence ontologique être une réalité individuelle, créée lors d’une rêve, et une réalité collective. Cette réalité collective n’a pas besoin d’espace parce que nous sommes nous-mêmes une bulle de conscience individuelle et il suffit de faire la somme de toutes ces bulles de conscience

Un autre article va paraître portant sur la dernière partie de la vidéo : 6naps et la G1. Que za quo? On en reparle très bientôt. D’ici-là, bon cheminement 🙂

Cliquez ici pour commander le livre