Un moment important. Ce sera la deuxième visite depuis que je l’ai mis en vente, il y a environ une quinzaine de jours. Une décision que j’ai prise, il y a quelques mois, car je crois que je dois déménager à la campagne. Une décision que j’ai ancrée dans la réalité à travers cet agent immobilier que j’ai choisi d’engager.

Aujourd’hui pourtant j’ai mal au ventre et, depuis quelques jours, mon transit intestinal me dit bien des choses! Il est vrai que le résultat des élections m’a affligée et perturbée, à nouveau. Je pensais déménager en Ariège mais là, du coup, je me dis que l’Ariège, c’est la France donc l’Europe et l’Europe, aujourd’hui, c’est celle de Jupier et de ses sbires. Du plus profond de moi, la perspective d’un nouveau mandant (de 5 voire 7 ans) m’est moralement et psychologiquement impossible, impensable, insupportable.

Reste l’étranger oui, mais où? Objectivement, d’après mes recherches, c’est le Mexique où aujourd’hui, on peut encore espérer être un peu free ; l’Afrique du Sud aussi (4% de vaccinés). Oui mais là, le deal c’est de mettre entre mes filles et moi un océan, un continent en sachant que des aller-retours seront probablement impossibles sans pass vaccinal….

Le truc de ouuuuuffff quoi, qu’en tant que maman, je ne conçois pas non plus! Même si elles ont grandi (18 et 16 ans), je ne peux tout simplement pas m’imaginer me barrer à l’autre bout de la terre et les laisser là, en Europe. L’idée m’est inconcevablement insupportable…

Donc quid??? J’avoue qu’aujourd’hui, je ne sais pas et bien malin celui ou celle qui pourra me dire quoique ce soit. Face à nos choix, on est toujours seul et tout ce que je sais, c’est que cette question doit se résoudre entre elles et moi.

Pour l’heure, les mots ne me viennent pas car ils ne renverraient qu’à mes propres inquiétudes, questionnements, et je préfère les taire pour l’instant puisque je ne leur apporterai rien de clair, de constructif ni de tangible, ni de rassurant. Il y a encore quelques semaines, pourtant, je déployais une énergie considérable à mon projet de bar à chats/salon de thé CHATS L’ÔM en Ariège mais aujourd’hui, le contexte a changé. J’étais davantage dans la joie d’entreprendre et l’envie d’aller de l’avant, alors qu’aujourd’hui je me sens un peu plombée par tout cela… J’ai pris un peu de plomb dans l’aile, avec ces sinistres élections… pas grand chose, deux, trois grains mais du plomb quand même et à présent, je finis de soigner mes plaies.

C’est une question de temps et surtout, de prière car au fond de moi, je sais que je vais me relever, avec l’aide de D.ieu. TOUT Lui déposer, TOUT remettre à Ses Pieds, me reposer en Lui.

Dans sa p’tite tête, Jupiter croit que rien ni personne ne peut l’arrêter. Lui, le fin lettré, et sa grue obscène ont probablement oublié cette sentence du Pirvé Avot, à moins que ni l’un ni l’autre n’aient jamais ouvert ce livre, le Pirké Avot – La Sagesse des Pères.

« Sache d’où tu viens, où tu vas et devant qui tu devras rendre jugement et compte. D’où tu viens – d’une goutte malodorante. Où tu vas –  vers un lieu de poussière, d’asticots et de vers. Devant qui tu devras rendre compte – devant le Roi des rois, le Saint, Source de Bénédiction » Chapitre 3 – Michna 1 

Puisse cette Parole atteindre les coeurs de tout un chacun, en cet instant. Amen veamen.