jeudi 7 mai 2020
« La réalité, c’est ce que vous sentez. Si vous sentez la joie, la splendeur, la paix, la liberté, la force, est-ce tellement important si, en dehors de vous, cela existe vraiment ? Vous vous sentez dans l’abondance, alors qu’importe si extérieurement vous êtes dans la misère et la pauvreté, puisque vous ne vivez pas dans le côté extérieur, mais seulement dans vos sensations ? À la première place, il y a le monde intérieur, c’est simple, c’est évident, mais les gens cherchent toujours leur raison de vivre dans le monde extérieur sans se rendre compte que le monde extérieur, on ne peut pas le vivre ! On peut seulement le voir, l’observer, le dessiner, etc… Pour pouvoir le vivre, il faut au moins posséder intérieurement l’élément correspondant. Si vous n’avez aucun sens esthétique, même lorsque vous vous trouvez devant les splendeurs de la nature, vous restez impassible et froid, vous ne sentez rien, et c’est donc comme si vous n’aviez rien. »
Omraam Mikhaël Aïvanhov